Le Lion de Flandre

Op 26 mei 1950 overleed te Winnezeele in Frans-Vlaanderen, de Frans-Vlaamse historicus, dichter en heemkundige Charles de Croocq. Hij was onder meer de vertaler van het lied De Vlaamse Leeuw in het Frans. Zie hier deze merkwaardige vertaling:

Le Lion de Flandre

Vertaling Charles de Croocq
I.
Il demeure indomptable,
Le fier Lion flamand :
Toujours libre, intraitable,
Avec acharnement.
Il demeure indomptable
Comme les vrais Flamands
Et montre, formidable,
Ses griffes et ses dents.
Refrein.
Il demeure indomptable,
Comme les vrais Flamands
Et montre, formidable,
Ses griffes et ses dents.
Et montre, formidable,
Ses griffes et ses dents.

II.
Les trônes et les villes
Croulent avec fracas.
Les armes sont fragiles :
La Flandre ne meurt pas.
L’ennemi nous assaille
Mais sans jamais faiblir,
Courons à la bataille,
Le Lion va sévir.
Refrein.

III.
Depuis mille ans il lutte
Pour Dieu, pour son pays,
Toujours jeune il culbute
Ses plus fiers ennemis :
Et le croit-on sans force,
Méprisable et niais,
Il redresse son torse,
Plus puissant que jamais.
Refrein.

 

 

randomness